Article

La commission de la concurrence examine le rôle que l’ATS a joué dans la fermeture d’AP Suisse

Après de longs pourparlers, la commission de la concurrence ouvre malgré tout une enquête contre l'Agence Télégraphique Suisse SA (ATS). Voilà un revirement intéressant dans une histoire impossible.

Pour rappel: fin janvier 2010, près de 20 collaborateurs de l’agence de presse internationale Associated Press (AP) Suisse ont été licenciés. Peu de temps avant, les managers allemands de ddp (Deutscher Depeschendienst) avaient acquis la succursale suisse d’AP active au niveau international. Par la conclusion d’un accord avec la direction d’ATS passé dans le dos du personnel suisse, ces managers s’engageaient à fermer AP.


Lors d’âpres négociations, le syndicat syndicom et l’association impressum de ddp ont pu arracher un plan social pour les producteurs de médias concernés. Ce plan social prévoit pour les collaborateurs une indemnité de 4,5 salaires mensuels en plus du délai de résiliation. Cela leur donne plus de temps pour trouver un nouveau poste. Mais il est choquant que l’ATS ait payé au préalable aux partenaires commerciaux allemands un quart de million de francs pour financer une partie des coûts du plan social. Et cela sans être officiellement liquidatrice de sa concurrente.

La rédaction de l’ATS fournit incontestablement une prestation importante dans le paysage médiatique suisse. Le rôle que la direction stratégique de l’ATS a joué dans la fin de l’AP laisse néanmoins perplexe.

 

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter