Article

OUI au livre - pas de guerre des prix sur le dos des petits

Le 10 février à Berne, le comité interpartis «Oui au livre» a donné le coup d’envoi de sa campagne en vue de la votation fédérale du 11 mars prochain sur le prix réglementé du livre. Fait assez rare pour être souligné : des représentants de tous les partis gouvernementaux ainsi que des Verts ont participé à la conférence de presse animée par l’auteur, éditeur et humoriste bien connu Emil Steinberger.

Par le biais de sa coprésidente Danièle Lenzin, syndicom a représenté la position des syndicats. syndicom rappelle que la réglementation du prix du livre a fait ses preuves dans tous les pays qui l’ont introduite et a globalement fait baisser les prix de vente. En Suisse en revanche, depuis l’abolition du prix imposé, les petites librairies auxquelles la population est très attachée ferment les unes après les autres. Avec les librairies, ce ne sont pas seulement des espaces destinés à la culture qui disparaissent, mais aussi des emplois qualifiés et des places d’apprentissage.

Un OUI à la réglementation du prix du livre permettra donc de protéger de précieuses places de travail et d’assurer la pérennité de nombreuses PME. Raisons pour lesquelles syndicom mènera campagne en faveur de cette loi.

 

Photo: Danièle Lenzin et Emil Steinberger (MH)

 

Dossier réglementation du prix

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter