Deuxième ronde de négociation

Deuxième ronde de négociation - consensus avec des divergences

La deuxième ronde de négociation pour un nouveau CCT dans l’industrie graphique s’est déroulée le 20 septembre. Alors qu’un consensus se dessine dans quelques domaines, par exemple pour le congé paternité, de grandes divergences subsistent au sujet des salaires minimaux.

Nous considérons comme un signal positif que viscom soutient pleinement notre revendication pour un congé paternité – deux semaines payées, deux semaines non payées. Un premier jalon est ainsi posé pour développer la branche de manière positive.

Après la première ronde de négociation, viscom posait sa revendication visant à réduire les suppléments pour le travail de nuit dans les imprimeries de journaux. A la suite de quoi, syndicom a réalisé une enquête parmi les personnes concernées. Elle a montré qu’une majorité d’environ 60% voit une possibilité de négociation s’il y a une garantie des droits acquis.

Des divergences claires dans l’évolution des salaires minimaux demeurent aussi après la deuxième ronde de négociation. Alors que le syndicat exigeait un relèvement des salaires minimaux à tous les échelons, viscom n’est prêt à augmenter qu’une partie des salaires de départ, mais exige simultanément d’abolir les salaires minimaux dès la 5e année professionnelle.  

Les discussions se poursuivront le 18 octobre.

Souhaites-tu en savoir plus ou organiser une assemblée avec tes collègues? Alors annonce-toi! Transmets cet e-mail à tes collègues ou fais-nous part de ton avis.

 

 

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter