Secteur TIC


Les employé-e-s engagés dans les entreprises des branches TIC jouent un rôle important pendant la crise du coronavirus: ils fournissent des prestations à la population, aux entreprises et aux PME. Ces services permettent par exemple de télétravailler, de suivre des formations à distance et de maintenir l’activité commerciale. De ce fait, ces employé-e-s méritent une hausse de leurs salaires lors des prochaines négociations salariales. Nous exigeons une augmentation de jusqu’à 0,8% pour tous les employé-e-s lors de la prochaine négociation salariale de 2020/2021.

Pendant la crise du coronavirus, des entreprises telles que Swisscom, Sunrise et UPC apportent une contribution essentielle à l’approvisionnement économique du pays, comme l’a aussi confirmé l’Office fédéral responsable. Les employé-e-s de ces entreprises veillent à rendre accessibles à la population d’importantes prestations de télécommunication. Ainsi, le télétravail à domicile fonctionne parfaitement. Les entreprises et PME peuvent continuer à tourner. De plus, elles assurent le maintien sans lacune du service clients dans les shops et les centres de contact – y compris des services de divertissement.

Afin que toutes les entreprises, même les plus petites PME, puissent participer à la poussée de la numérisation induite par la crise du coronavirus, elles ont besoin de prestations informatiques fournies par les employé-e-s d’entreprises comme T-Systems, Detecon et localsearch. Ils rendent possible la collaboration en entreprise même lorsqu’une partie des employé-e-s travaillent depuis la maison.

Les employé-e-s d’entreprises dans la branche des centres de contact et d’appel soutiennent d’autres entreprises à être joignables pour leurs client-e-s. Ils répondent à leurs questions et trouvent des solutions à leurs préoccupations. C’est particulièrement important pendant la crise du coronavirus, afin que la vie économique se poursuive et qu’un bon service puisse être garanti aussi à distance. Le personnel des centres de contact et d’appel soutient en outre les cantons dans le traçage vital des contacts.

On doit aux employé-e-s des entreprises de cette branche que la transmission par le réseau – du producteur à l’utilisateur final – fonctionne parfaitement du début à la fin. Les employé-e-s de l’infrastructure de réseau maintiennent et développent les réseaux de télécommunication, les lignes électriques et les systèmes de caténaires pour les transports publics. Ils créent la base du travail productif à distance tant dans les villes qu’à la campagne.

Le trafic aérien a chuté pour cause de crise du coronavirus, ce qui se traduit par de grandes pertes économiques pour la branche. La sécurité aérienne doit toutefois être assurée en tout temps par les employé-e-s de skyguide, même dans ces conditions. Leur travail a aussi rendu possible l’organisation d’avions pour le rapatriement de touristes. Afin de maintenir l’entreprise, la Confédération soutient skyguide avec quelque 400 millions de francs. À l’heure actuelle, les employé-e-s de skyguide veillent notamment à l’approvisionnement économique de notre pays – et à l’importation sans délai de matériel médical nécessaire en toute urgence.

Le commerce électronique en plein essor a fortement augmenté depuis le début de la crise sanitaire. Pour que le commerce électronique puisse répondre rapidement à une demande croissante avec une qualité élevée, il a besoin des employé-e-s de MS Direct. Ils sont par exemple entrés en jeu lors du traitement dans le fulfillment des produits Zalando retournés.

zurück

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter