SwissCovid App

Questions et réponses sur l’application SwissCovid App

Depuis le 25 juin 2020, l’application SwissCovid est disponible. Aussi bien l’utilisation de l’application que la saisie du code sont libres. Tu trouves ici les principales questions et réponses relatives au droit du travail concernant l’utilisation de l’application. 

FAQ SwissCovid App

Installez l'application SwissCovid sur votre téléphone portable Apple ou Android. Il vous suffit ensuite de porter l’appareil sur vous en ayant activé la fonction Bluetooth. Il émet ainsi des identifiants chiffrés appelés « sommes de contrôle ». Ce sont de longues chaînes de caractères produites de manière aléatoire. Au bout de deux semaines, toutes les sommes de contrôle sont automatiquement supprimées de votre appareil.

L'application mesure anonymement la durée et la distance par rapport aux autres téléphones portables. Elle enregistre les cas où il y a eu un contact étroit (moins de 1,5 mètres et plus de 15 minutes au total sur une journée). Dans ces cas, il est possible que le virus ait été transmis.

Les données collectées par l'application SwissCovid sont uniquement stockées localement sur votre téléphone portable. Aucune donnée personnelle ou de géolocalisation n’est transmise à des emplacements de stockage ou des serveurs centraux. Par conséquent, personne ne peut reconstituer avec qui et à quel endroit le contact a eu lieu. Lorsque la crise du coronavirus sera terminée, ou si l'application s'avère inefficace, le système sera désactivé.

Si un utilisateur de l’application SwissCovid est testé positif au coronavirus, le service du médecin cantonal lui envoie un « code COVID ». Seul ce code permet d’activer la fonction de notification de l’application. Ainsi, il avertit les autres utilisateurs qui se sont trouvés à proximité alors qu’il était contagieux (deux jours avant l'apparition des symptômes de la maladie). En saisissant le code, il envoie la notification de manière automatique et anonyme.

Les personnes qui ont reçu une notification peuvent appeler la ligne d’information mentionnée dans l’application afin de déterminer les étapes suivantes. La protection de la vie privée est garantie tout au long du processus. Si un utilisateur notifié présente des symptômes, il doit rester à la maison, éviter tout contact avec autrui, faire l’auto-évaluation coronavirus ou s’adresser à son médecin.

Selon la décision du Parlement, les personnes peuvent se faire tester gratuitement si elles reçoivent une notification via l'application SwissCovid indiquant qu'elles ont eu un contact étroit avec une personne infectée.

Les personnes informées par l'application SwissCovid d'une éventuelle infection peuvent librement choisir quoi faire.

L’application vous communique le numéro de téléphone de l'infoline SwissCovid, qui vous donnera les informations nécessaires de manière anonyme. C’est à vous de décider si vous souhaitez appeler ou non.

L’application vous recommande d'éviter tout contact pendant dix jours après l'éventuelle infection et de faire l’auto-évaluation coronavirus sur Internet dès les premiers symptômes.

Si vous avez été informé d'une éventuelle infection, veuillez appeler l'infoline SwissCovid (le numéro s'affichera dans l'application).

Elle vous renseignera à ce sujet. En principe, l'employeur n'est pas tenu de verser le salaire si vous décidez de rester chez vous après avoir été informé d'une éventuelle infection.

Seule une quarantaine prescrite par les autorités cantonales compétentes donne droit au versement du salaire.

Procédez à l’auto-évaluation coronavirus ou contactez l’infoline ou votre médecin. Si l’on vous communique qu’un diagnostic médical ou un test en laboratoire n’est pas indiqué au vu de la situation concrète, vous pouvez aller au travail. Respectez strictement les règles d’hygiène et de comportement.

Si l’infoline vous recommande de procéder à l’auto-évaluation coronavirus ou si votre médecin vous recommande de faire le test et de rester chez vous dans l’attente du résultat, alors informez-en votre employeur et demandez-lui si – en l’absence de symptômes – vous devez néanmoins vous rendre au travail dans le respect des règles d’hygiène et de comportement ou si vous pouvez exécuter votre travail à domicile. S’il refuse les deux possibilités, faites-vous confirmer par écrit le versement du salaire pendant la quarantaine. Faute d’une confirmation, documentez l’entretien dans un bref courriel adressé à l’employeur et offrez-lui votre prestation de travail. Si vous présentez des symptômes, faites-vous mettre en arrêt maladie par votre médecin.

Les personnes testées positives au coronavirus sont mises en quarantaine par le médecin ou les autorités. Si le travail ne peut pas être exécuté à domicile, le salaire est maintenu via l’allocation pour perte de gain Covid-19. Si vous êtes malade du Covid-19, les dispositions ordinaires relatives au maintien du salaire en cas de maladie s’appliquent conformément au contrat de travail.

retour

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter