Mila: plateforme pour crowdworkers TIC

Une concurrence pour les employé-e-s ou une offre complémentaire?

Mila est une plateforme numérique de crowdwork, qui fait partie intégrante de l’économie de plateforme en pleine croissance. Les clients et les prestataires TIC sont réunis sur cette plateforme. Les entreprises et les personnes, qui offrent leurs prestations sur cette plateforme, installent la TV-Box et le routeur ou s’occupent du réseau domestique.

La start-up Mila a été créée en 2013 à Zurich. Le 30 novembre 2015, Swisscom annonçait une participation majoritaire (51%) dans l’entreprise. Le géant bleu offre sur la plateforme trois différents niveaux de prestations: les Swisscom Friends sont des clients privés qui proposent leurs prestations dans leur voisinage via la plateforme pour effectuer des installations à domicile. Le contrat est souscrit entre le client et le «Friend». Aujourd’hui, Swisscom ignore à quelles conditions et à quel prix la prestation est offerte. De plus, des entreprises partenaires de Swisscom, souvent actives dans la branche des installations électriques, sont mandatés par Swisscom pour effectuer des dépannages ou se charger de l’installation de réseau. Enfin, il est possible de recourir directement à Swisscom sur la plateforme pour commander des prestations.

Actuellement, moins de 5% des mandats de services sont attribués via la plateforme Mila. Mais ils devraient se multiplier à l’avenir. Les techniciens de Swisscom concernés par cette évolution sont inquiets. Pourquoi Swisscom recrute-t-il sur la plateforme des «freelances» chargés d’accomplir du travail que Swisscom pourrait aussi exécuter lui-même? Swisscom cherche-t-il à supprimer ainsi des emplois? Une telle plateforme ne représente-t-elle pas tout simplement une nouvelle forme d’externalisation? Et les soi-disant «Friends» n’offrent-ils pas les prestations à des prix de dumping et de qualité insuffisante?

Les représentants de Swisscom présents à la conférence d’entreprise ont répondu aux questions critiques des membres de syndicom. Swisscom a reconnu un besoin d’agir dans différents domaines. A l’avenir, il souhaite exercer plus de contrôle sur la plateforme Mila et les Swisscom Friends. Swisscom estime que l’aspect de la qualité mérite toute son attention, mais la question des conditions de travail ne peut plus non plus être ignorée. syndicom ne manquera pas d’y revenir, notamment aussi lors des prochaines négociations en cours sur la convention collective de travail. Et nous évaluerons Swisscom au vu des affirmations de Beat Kamber: «Il n’est pas prévu de supprimer du personnel avec Mila. Nous voulons occuper le marché pour créer aussi de nouveaux emplois», déclarait le responsable Partner management CFS.

Quels sont les intentions de Swisscom avec Mila? (en allemand)

On en parle avec Thomas von Arx, responsable suppléant Customer Field et Beat Kamber, responsable Partner management CFS

Photos de la conférence d’entreprise Swisscom SAS-CFS concernant Mila, 20.10.2017

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter