Prévoyance vieillesse

Pas touche à nos rentes - arguments contre le démentèlement de l’AVS

La réforme AVS 21 veut économiser exclusivement sur le dos des femmes, alors même que leurs rentes de vieillesse sont déjà inférieures d’un tiers à celles des hommes. Les rentes des femmes seront ainsi réduites de 7 milliards de francs rien que sur les dix prochaines années. Et ce n’est qu’un début : la retraite à 67 ans pour tout le monde est déjà à l’ordre du jour. Pour protéger nos rentes et la plus importante de nos assurances sociales, disons NON à AVS 21.

Baisse de rentes unilatérale pour les femmes

Aujourd’hui, les femmes touchent déjà des rentes un tiers moins élevées que celles des hommes. Malgré cela, AVS 21 prévoit d’économiser encore 7 milliards de francs sur leur dos rien que pour la prochaine décennie. Pour elles, cela veut dire environ 1200 francs de rentes en moins par rapport à aujourd’hui, pour autant qu’elles puissent réellement travailler jusqu’à 65 ans. Les couples seront aussi concernés.

Empêcher l'âge de la retraite à 67 ans pour tous er toutes

En cas de oui, la prochaine étape du démantèlement est d’ores et déjà fixée à 2026, comme l’a décidé le Parlement. Si AVS 21 est acceptée, la retraite à 67 ans est courue d’avance pour tout le monde. Seules quelques personnes à haut revenu pourront encore se permettre de prendre une retraite anticipée avec des rentes suffisamment élevées.

Réalité du marché du travail

Aujourd’hui, la moitié seulement des hommes et des femmes exercent encore une activité lucrative un an avant l’âge de la retraite. Leurs perspectives sur le marché du travail sont mauvaises car peu d’employeurs sont prêts à donner une chance aux travailleurs âgés. Relever l’âge de la retraite, c’est donc accroître le nombre de chômeurs de longue durée et de personnes à l’aide sociale.

Payer plus pour recevoir moins

Les prix et les primes d’assurance-maladie augmentent et le pouvoir d’achat s’en ressent. AVS 21 prévoit pourtant aussi une hausse de la TVA. Autrement dit : on veut nous faire payer plus tout en coupant dans notre AVS ! Dans un pays où les entreprises génèrent des profits records et où la Banque nationale accumule les bénéfices, il existe de meilleures solutions pour financer des rentes AVS correctes pour tous.

l'AVS est solide et fonctionne bien

Les chiffres sont clairs : l’AVS est solide et fonctionne bien. Une AVS forte bénéficie à 92 % des travailleurs : seuls les 8 % restants, constitués des plus hauts revenus, paient plus qu’ils ne reçoivent. L’AVS n’est pas endettée et présente des chiffres noirs. Grâce à l’évolution positive de l’économie, les scénarios pessimistes ne se sont jamais réalisés. Seul un NON nous permettra d’éviter le démantèlement de la plus importante de nos assurances sociales.

 

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter