Article

De nouveaux profils pour le personnel de guichet

Avec son projet « Développement de PV », La Poste lance dans différentes régions des projets pilotes dans les offices de poste. Le projet est axé sur l’élargissement des heures d’ouverture, de nouveaux profils différenciés de tâches pour le personnel de guichet et une rationalisation de l’assortiment en produits tiers. Dans le cadre d’un groupe d’accompagnement, des membres actifs de syndicom issus du domaine PV participent à l’évaluation de ces projets pilotes.

 

L’été dernier, de vives critiques ont été émises concernant la « pression à la vente » dans les offices de poste. De nombreux employé∙e∙s ont indiqué que les objectifs de vente, ambitieux, représentent une lourde charge. Un sondage réalisé par syndicom auprès du personnel de guichet dans les cantons d’Argovie, de Berne et de Zurich l’a confirmé : la pression à la vente est élevée et donne du fil à retordre à beaucoup d’entre eux.

En raison des valeurs élevées atteintes dans son sondage sur la satisfaction du personnel, La Poste a toujours relativisé cette critique. Mais ces dernières années, le thème des « objectifs de vente » est revenu plusieurs fois à l’ordre du jour de la commission spécialisée du domaine (CoSpe PV).

Les offices de poste seront « développés »

Ces ateliers ont aussi servi de base pour élaborer des mesures concrètes, afin de développer les affaires dans les offices de poste. En février, La Poste informait que dans plusieurs régions, au travers de projets pilotes, elle étudiait la possibilité d’élargir les horaires d’ouverture et de mieux les adapter aux besoins de la clientèle. On verra si la séparation entre affaires de conseil et affaires de transaction permet de créer différents profils de tâches pour le personnel de guichet. Cela renforcerait le travail en équipe et atténuerait la pression directe à la vente pour les employé∙e∙s. Mais on examinera aussi l’assortiment en produits tiers, les structures de conduite, la systématique des objectifs et la possibilité de fournir des prestations supplémentaires pour le commerce en ligne.

Mise en place d’un groupe d’accompagnement

Les premiers projets pilotes ont déjà commencé en avril. Parallèlement, un groupe d’accompagnement a été mis en place avec les représentant∙e∙s de syndicom et de transfair. Dans ce groupe, les responsables de La Poste informent régulièrement sur l’état d’avancement des projets. En outre, l’échange mutuel doit être intensifié et soigné. Une première rencontre a eu lieu le 23 avril. Ont aussi été thématisés à cette occasion l’essai pilote sur l’assortiment apuré de produits tiers et le pilotage d’horaires d’ouverture adaptés aux besoins des clients mené dans huit domaines. Selon syndicom, il est réjouissant que le projet « Horaires d’ouverture » porte sur les besoins de la clientèle et non pas sur l’optimisation des coûts. Cet automne, lorsque les premières évaluations des projets pilotes seront disponibles, La Poste décidera de la mise en œuvre définitive. La collaboration des représentant∙e∙s de syndicom avec le groupe d’accompagnement contribue à faire valoir les intérêts des employé∙e∙s.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter