Article

Des méga-contribuables paient des mini-impôts

NON à l’initiative sur l’orOUIà l’initiative sur l’abolition des forfaits fiscauxNON à l’initiative Ecopop

 

L’initiative populaire «Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires» déposée par La Gauche, le PS, UNIA et l’USS exige la surpression des taux forfaitaires accordés aux multimillionnaires. syndicom soutient l’initiative. En effet, chacun doit payer des impôts en fonction de sa capacité économique. Or les taux forfaitaires violent l’égalité de droit, dans le pays d’origine des fraudeurs et en Suisse : les riches sont inutilement privilégiés et la classe moyenne doit en payer les frais.

Les nomades du business

Près de 5500 millionnaires étrangers sont actuellement imposés de manière forfaitaire, dont toujours plus d’oligarques et de faux sans-emploi qui gèrent leurs groupes étrangers depuis la Suisse. On ferme les yeux sur de riches « chômeurs », alors qu’on s’acharne sur des requérants d’asile démunis. Cette politique des migrations à deux vitesses doit cesser.

Menaces sans fondement

Les adversaires peignent le diable sur la muraille en prédisant le départ des millionnaires de la Suisse. L’expérience montre toutefois qu’ils ne s’y résolvent pas nécessairement. Le canton de Zurich a supprimé l’imposition forfaitaire en 2009, suivi en 2011 par Schaffhouse et St-Gall. A Schaffhouse, près de la moitié des personnes imposées au forfait ont déménagé, mais le canton a néanmoins perçu trois fois plus de recettes qu’auparavant.

L’USS et ses fédérations, Travail.Suisse, Unia, Employés Suisse, le PS et les Verts ont soutenu l’initiative de la petite Liste Alternative. Même si les partis centristes recommandent finalement de voter non à l’initiative, le OUI emportait tout de même une adhésion importante : un cinquième à l’UDF, un quart au PDC et plus de 40 % chez les Vert’libéraux. L’initiative peut donc compter sur un soutien jusque dans les milieux bourgeois et a de réelles chances de passer la rampe. (TG)

Recommandation de vote

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter