Article

Deviens Suisse ou Suissesse maintenant !

L’USS et syndicom démarrent une offensive pour la naturalisation afin que le plus de personnes possible fassent le saut maintenant, et sollicitent leur droit de cité. Nous cherchons du renfort pour un pool d’échange entre membres de syndicom intéressés à se naturaliser et d’autres déjà naturalisés ou soutenant la démarche.

Environ 900 000 personnes pourraient se faire naturaliser en Suisse, du fait qu’elles vivent déjà depuis plus de 10 ans dans notre pays. Environ 180 000 sont nées ici, environ 120 000 sont venues en Suisse alors qu’elles étaient enfants. Elles influencent la société suisse et en font partie.

Un grand nombre d’entre elles n’ont pas encore franchi le pas pour déposer une demande de naturalisation, à cause d’obstacles matériels tels que des taxes trop élevées, mais aussi immatériels, tels que la crainte des examens ou une certaine dignité personnelle.

Dépose la demande avant 2018 !

Les syndicats défendent le principe de l’égalité, une plus grande sécurité de séjour et les droits de participation politique des migrant·e·s. Si un quart de la population n’a pas de possibilités de participation politique telles que le droit de vote et d’éligibilité, le déficit démocratique est immense. L’attitude des autorités joue ici un rôle important

L’USS et syndicom ont enjoint les communes et les régions urbaines de lancer un appel à la naturalisation des secondas et secondos, ainsi que de leurs parents, pour que le plus grand nombre possible de migrant·e·s qui remplissent déjà les conditions déposent une demande de naturalisation si possible avant fin 2017, soit avant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la nationalité le 1er janvier 2018. Cette dernière contient – outre le petit progrès de la réduction des délais de résidence de 12 à 10 ans – de nombreuses détériorations sur les conditions de naturalisation.

Il faudra

• être en possession du permis C (alors qu’aujourd’hui le permis F ou B suffit) ;

• disposer de connaissances linguistiques de niveau B1 oral et écrit (alors que des connaissances orales suffisent souvent) ;

• ne pas avoir bénéficié de prestations de l’aide sociale durant les trois années précédant la demande (et non simplement au moment de la demande).

Par ailleurs, les familles ne pourront plus déposer une demande commune ; tous les adultes devront le faire séparément. A l’heure actuelle, le fait qu’un membre adulte de la famille remplisse les conditions peut permettre à son conjoint, dans certains cas, d’être intégré à la demande de naturalisation.

En outre l’ensemble des condamnations, même très anciennes, seront prises en compte ; aujourd'hui, seules comptent celles qui figurent au casier judiciaire.

Inscris-toi au « pool de naturalisation »

L’offensive de naturalisation de syndicom, qui a été adoptée le 4 mars par le comité central, comprend un « pool de naturalisation » : syndicom constitue un pool formé de membres déjà naturalisés et disposés à partager leurs expériences et offrir leur soutien (en fonction du canton et de la commune), ainsi que de membres intéressés à une naturalisation.

Des membres du GI Migration (photo) qui souhaitent transmettre leurs expériences font déjà partie du pool. Si tu souhaites toi aussi y participer, il suffit de t’inscrire auprès de syndicom sur la page Web ci-dessous.

Ceci constitue un complément aux offres existantes des villes, cantons et Eglises, etc. Simultanément, une présentation sera élaborée. Elle servira à informer lors d’événements et d’assemblées des branches, sections et GI. Le cours Movendo « Deviens citoyen·ne suisse ! » du 24 avril n’est pas encore complet ; il reste quelques places de libre. La conférence des migrants du 13 mai, à Bienne, sera aussi consacrée aux naturalisations.

www.syndicom.ch/ig/migration

Conférence des migrant·e·s 2017

« Nous sommes tou·te·s la Suisse »

La conférence annuelle des migrant·e·s de syndicom aura lieu le samedi 13 mai au Palais des Congrès à Bienne.

Nous discuterons politique et monde du travail :

• Le conseiller municipal bernois PS Halua Pinto de Magalhes , aussi membre du comité de Second@s Plus, ainsi qu’une conseillère nationale parleront du virage politique à droite et analyseront la situation actuelle en Suisse et en Europe.

• Nous présenterons les modifications concernant la procédure de naturalisation dès 2018 (voir l’article ci-contre).

• Quels impacts a la révolution numérique sur les salarié·e·s ? Patrizia Mordini , responsable Egalité et membre du comité directeur de syndicom, présentera les positions syndicales de syndicom sur la numérisation.

La discussion se poursuivra ensuite au sein de workshops thématiques. Les résultats seront pris en compte dans les travaux courants de syndicom. Lors de l’apéritif de clôture, nous pourrons continuer à échanger dans une atmosphère détendue et nous mettre en réseau.

Merci de vous inscrire sous : www.syndicom.ch, GI Migration

Renseignements et informations : gleichstellung@syndicom.ch.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter