Article

Enfin des horaires de travail équitables dans la distribution

Les négociations intenses menées avec La Poste ces derniers mois ont contribué à améliorer les conditions de travail. Dès mi-2018, les distributeurs de colis disposeront d’un système de saisie du temps de travail plus équitable et transparent. De plus, les employé·e·s âgés bénéficieront d’une protection supplémentaire. Bien que syndicom et le personnel ne soient pas entièrement satisfaits, l’Assemblée nationale des distributeurs de colis a approuvé le compromis.


Une enquête réalisée par syndicom il y a une année a clairement révélé l’insatisfaction qui règne au sujet du système AZB : la saisie du temps de travail implique un « travail au rendement », commentait un employé. Et un autre de constater : « Depuis son introduction, je ne sais plus à quoi m’en tenir et j’ignore si tout est en ordre. » Ou : « Il serait grand temps d’arrêter ce carnage et ce vol d’heures ! » La plupart déplorent que le service en pâtisse : « La convivialité envers la clientèle est mise à mal. »

Suite à l’intense pression exercée par syndicom, La Poste a accepté de s’asseoir à la table des négociations. Deux enquêtes, une pétition et une mobilisation d’envergure ont finalement permis l’ouverture des négociations en automne dernier.

La pression de l’opinion publique a elle aussi aidé, après que la presse a relayé les conditions de travail intenables des distributeurs de colis. De plus, des membres de syndicom ont clairement expliqué leur situation, rendant ainsi un grand service à leurs collègues.

Qu’est ce qui est nouveau ?

Le système a été complètement remanié et apporte plusieurs avantages :

Plus de transparence

• Si le décalage persiste entre temps de travail crédité et temps de travail effectif, les distributeurs de colis pourront le prouver. Car ces deux valeurs seront désormais saisies dans leur décompte horaire. Il sera donc possible de confirmer des disparités et d’en discuter avec les supérieur·e·s hiérarchiques.

• Les calculs ultérieurs seront supprimés.

• Le système évitera les divergences arbitraires dans les bases de colis. A l’avenir, les bases ne pourront plus manipuler le système.

Système plus équitable pour le personnel âgé

• Le calcul du temps de travail sera adapté aux distributeurs de plus de 55 ans et à ceux qui travaillent déjà depuis plus de 25 ans à La Poste.

Bases de calcul plus justes

• Désormais, 5 jours de référence par mois et par district sont pris en compte, au lieu de seulement 15 par an comme jusqu’à présent.

• Les longues interruptions professionnelles seront analysées dans les jours de référence (analyse des écarts) et les constats intégrés dans le calcul.

Le 8 avril, l’Assemblée nationale des distributeurs de colis a approuvé ce compromis. Les participant·e·s se sont félicités d’avoir abouti sur de nombreux points : la mobilisation a payé. Il est désormais important d’accompagner de près la suite de la mise en œuvre. A cette fin, syndicom élaborera un manuel pour la mise en œuvre et peaufinera les détails du système avec la base.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter