Article

Les salarié-e-s de M+S Reliure à Yvonand refusent la fermeture de leur entreprise

Les travailleurs et travailleuses de M+S Reliure à Yvonand (VD) sont choqués par l’information qu’ils ont reçue le 31 août concernant la volonté de SFF Arts graphiques SA de fermer leur entreprise et de licencier tous les collaborateurs. Une assemblée générale décidera lundi de possibles mesures de lutte pour que leur volonté de sauver l’entreprise soit entendue lors de la procédure de consultation.

Réuni en assemblée générale le 1er septembre, le personnel de M+S Reliure a décidé à l’unanimité de mandater la commission du personnel et le syndicat syndicom pour répondre à la consultation ouverte dont le délai – fixé de manière unilatérale - expire le 23 septembre. Pour que les salarié-e-s et leur syndicat puissent réellement formuler des propositions concrètes pour empêcher la fermeture, éviter les congés, en limiter le nombre et en atténuer les conséquences, une information complète sur la marche des affaires de l’entreprise et du groupe doivent leur être remise dans les meilleurs délais, quitte à prolonger le délai de consultation.

Le personnel conteste cette décision de fermeture
syndicom a appris avec colère ce nouveau démantèlement prévu au sein du groupe. Où est passé le discours sur la défense de la « bien facture » helvétique et le fait que « l’alliance des entreprises regroupées par la Fondation dans SFF Arts graphiques SA, société holding, porte en soi un projet novateur » ? Le personnel qui a augmenté son temps de travail et ne manque pas de commandes conteste cette décision de fermeture de l’entreprise et le manque de projet industriel porteur. La Fondation Sandoz a les moyens de conserver ce chaînon qu’elle reconnaît «indispensable» de la reliure dans son groupe.

syndicom prend note de la volonté exprimée par SFF Arts graphiques SA qu’un « plan social sera négocié  avec les partenaires dans le respect des droits de chacun ». syndicom rappelle que le Contrat collectif de travail (CCT) pour l’industrie graphique, auquel M+S Reliure a adhéré mais non le reste de la holding, comprend des articles fondamentaux en matière de délai de résiliation et de plan social.

Assemblée générale extraordinaire lundi matin
Une assemblée générale extraordinaire est d’ores et déjà prévue lundi matin et décidera des prochaines mesures de lutte pour défendre au mieux les salariés de M+S Reliure en vue de la poursuite des activités et de la négociation d’un plan social exemplaire en cas d’éventuels licenciements. syndicom a pris contact avec les travailleurs auxquels il a témoigné sa solidarité et son soutien pour les prochaines étapes.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter