Article

Les salarié-e-s de M+S Reliure viennent au siège de la Fondation Sandoz pour améliorer leur plan social

Les travailleurs et travailleuses de M+S Reliure à Yvonand (VD) ont décidé de débrayer cet après-midi et de venir manifester leur mécontentement devant le siège de la Fondation Sandoz à Pully.

© Sandoz

Les travailleurs et travailleuses de M+S Reliure à Yvonand (VD) ont décidé de débrayer cet après-midi et de venir manifester leur mécontentement devant le siège de la Fondation Sandoz à Pully. Ils demandent un entretien avec la direction pour leur présenter leur proposition de plan social sur laquelle ils souhaitent négocier. Ceci afin de redéfinir les bases de la négociation de leur plan social jugé largement insuffisant en l’état, au vu d’autres plans sociaux négociés dans le secteur et au vu des moyens dont dispose la Fondation Sandoz.


Le 31 août, les salarié-e-s de M+S Reliure avaient appris la volonté de SFF Arts graphiques SA – le pôle « Industrie graphique » de la Fondation Sandoz - de fermer leur entreprise et de licencier tous les collaborateurs. Une trentaine de salarié-e-s sont concerné-e-s. Depuis, une négociation est en cours pour un plan social.


Ce matin même, une délégation de la Fondation Sandoz est venue à Yvonand pour présenter une proposition de plan social. A l’issue de cette discussion, les salarié-e-s très mécontent-e-s ont jugé ce plan social  inacceptable en l’état. Ils ont donc décidé un débrayage pour cet après-midi et de se rendre à Pully devant le siège de la Fondation Sandoz. Ils demandent une rencontre avec la Direction pour élargir le périmètre de négociation et expliquer en quoi ce plan social est largement insuffisant.

Très remontés, les salarié-e-s espèrent qu’après une discussion avec le directeur de SFF Arts graphiques SA, ils pourront lui faire comprendre point par point pourquoi les revendications légitimes doivent être entendues. D’autres assemblées générales examineront ces prochains jours la bonne volonté du groupe qui a les moyens de fermer M+S Reliure avec l’élégance qui sied à un groupe de luxe qui dispose de moyens conséquents.


syndicom, syndicat des médias et de la communication, se montre solidaire avec les demandes légitimes des salarié-e-s de M+S Reliure et les accompagne dans cette lutte pour la dignité des travailleuses et des travailleurs de l’industrie graphique.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter