Article

L’intelligence artificielle ne doit être utilisée qu’en faveur des individus

Le Conseil fédéral a publié aujourd’hui son rapport «Défis de l’intelligence artificielle». Il charge le département compétent d’élaborer des lignes stratégiques à l’intention de la Confédération. syndicom reconnaît le potentiel de l’intelligence artificielle pour le progrès social, à condition qu’elle soit utilisée en faveur de l’humain. Afin que les lignes stratégiques envisagées remplissent cet objectif, le Conseil fédéral doit associer les syndicats à leur élaboration.

Les employé-e-s sont fortement touchés par l’intelligences artificielle (IA). Dans leur intérêt, syndicom a défini neuf principes dans une résolution, qui doivent être pris en compte lors de l’élaboration des exigences en matière d’IA. Dans sa résolution, syndicom reconnaît le potentiel de l’IA pour le progrès social, à condition qu’elle soit utilisée en faveur des individus et que leur bien-être occupe la première place.

Réduction du temps de travail sans perte de revenu
L’interaction entre les humains et le système d’IA offre une opportunité de repenser et de redéfinir la relation des domaines de vie entre eux. Daniel Hügli, secrétaire central du secteur TIC de syndicom, déclare: «L’utilisation de l’IA a une incidence sur le monde du travail et donc très directement sur les employé-e-s. À cet égard, syndicom s’attend à ce que les gains d’efficience réalisés grâce aux systèmes d’IA dans le monde du travail profitent également aux employé-e-s.» C’est pourquoi syndicom exige une réduction du temps de travail sans perte de revenu.

Association des employé-e-s
Afin d’exploiter les possibilités de l’IA tout en minimisant les risques qui y sont associés, syndicom compte également réglementer le développement et l’application de l’IA d’une manière contraignante. De ce fait, syndicom salue que le Conseil fédéral se penche sur ce sujet et projette d’édicter des lignes stratégiques. syndicom attend toutefois du Conseil fédéral qu’il associe les syndicats à l’élaboration de ces lignes stratégiques.

La responsabilité sociale doit être assumée
La technologie n’est jamais neutre; elle est produite dans un contexte économique, social, culturel et politique. En ce sens, Daniel Hügli souligne: «En principe, l’"ethics by design" s’applique. Cela signifie que la responsabilité éthique et sociale doit être assumée dans la conception, le développement et l’introduction des systèmes d’IA, ainsi que dans leur utilisation. Les systèmes d’IA doivent être transparents, compréhensibles, explicables et reconnaissables comme tels.» Dans ce contexte, un aspect est décisif: si les systèmes d’IA concernent des personnes, celles-ci doivent avoir le droit de contester ces décisions et de les faire examiner par un être humain.

résolution: Etablir des exigences pour l’intelligence artificielle - en faveur des individus

 

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter