Article

Réorganisation à Bussigny. syndicom aux côtés des employés

Tamedia veut supprimer des poste au centre d'impression de Bussigny. En tant que syndicat des imprimeurs et imprimeuses, des journalistes et de tout-e-s les travailleurs et travailleuses des médias, syndicom soutient les personnes concernées et rappelle sa responsabilité sociale à l’éditeur zurichois, notamment le respect du plan social en vigueur.

Tamedia a informé le 4 mai le personnel du centre d’impression de Bussigny d'une nouvelle réorganisation du travail qui entraînera une suppression de postes. La direction propose des départs volontaires, des préretraites ou des transferts au centre d’impression de Berne comme mesures permettant d’éviter ou de limiter des licenciements.

syndicom souligne qu'un plan social, négocié en 2020, est valable jusqu'à la fin de cette année et qu'il sera donc impératif pour l’éditeur zurichois de proposer des solutions socialement et financièrement acceptables pour l'ensemble du personnel. Des retraites anticipées ou des déménagements forcés n’entrent assurément pas dans les mesures que l’on est en droit d’attendre d’un employeur responsable.

Syndicat des imprimeurs mais également des médias, syndicom regrette ce nouveau coup porté à la presse papier par le plus grand éditeur de Suisse. Il souligne également que la baisse de volumes évoquée pour justifier cette restructuration est notamment due à des mesures prises par Tamedia lui-même comme la suppression du Matin Semaine ou la diminution de la pagination de ses autres titres. Le fait qu’une fois encore la Suisse romande soit pénalisée pour augmenter les bénéfices de cette entreprise zurichoise déjà hautement profitable, est plus que regrettable. Tamedia est l’ éditeur propriétaire dominant en Suisse, le tirage de ces titres romands couvrant plus que trois quart des médias payants.

syndicom s’est déjà mis à disposition pour accompagner et soutenir la Commission du personnel et l'ensemble du personnel, notamment dans cette phase de consultation, et pour participer, comme cela a déjà été le cas il y a deux ans, avec la CoPe et la direction aux discussions qui vont suivre

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter