Article

Tamedia : pas d’accord interne sans CCT

Le travail syndical continue avec les trois commissions du personnel suite à la sortie de Tamedia de l’association patronale viscom. Les commissions du personnel ont envoyé une lettre à la direction des trois centres d’impression.

Fin mai, les trois commissions du personnel (CoPe) ont envoyé une nouvelle prise de position à la direction des trois centres d’impression de journaux de Tamedia. La direction avait exigé cette prise de position après leur dernière rencontre. A cette occasion, Tamedia avait demandé des négociations pour réglementer dès 2017 les conditions de travail, car aucun changement n’est prévu pour l’année en cours, comme l’a confirmé par e-mail le responsable des trois centres. Dans leur brève prise de position, les trois CoPe avaient souligné une fois de plus qu’elles voulaient obtenir des garanties avant d’engager toute autre discussion. Et ces garanties ont un nom : un contrat collectif de travail (CCT) pour la branche de l’industrie graphique. Toutefois, si Tamedia refuse d’y souscrire, nous attendrons l’entrée en vigueur – prévue au 1er janvier de l’année prochaine – de l’arrêt fédéral sur la déclaration de force obligatoire générale, qui rendra obligatoire l’application du CCT. Car un autre arrêt du Tribunal fédéral nous a entre-temps enlevé la base juridique, sur laquelle nous nous étions appuyés ces derniers mois (voir syndicom le journal, n° 2). Cette base prévoyait que le CCT soit impérativement respecté, également par une entreprise ayant démissionné de son association patronale.

Les CoPe ont ainsi envoyé un message clair, soutenu aussi par deux tiers des collègues des trois centres, qui ont signé la pétition : nous voulons le CCT ! Mais notre vigilance à l’égard de Tamedia ne doit pas être relâchée, notamment parce que la direction cherche par tous les moyens à séparer les trois CoPe de syndicom. Ce n’est pas pour rien que Tamedia leur a offert du soutien pour se former à la négociation par le biais d’un bureau externe. Les trois CoPe ont remercié Tamedia pour cette offre si aimable, mais elles ont souligné dans leur prise de position que syndicom est et reste leur point de référence. Elles ont ainsi témoigné d’un bel esprit de collaboration, qui sera encore renforcé ces prochains mois. Que Tamedia en prenne bonne note.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter