Article

Voir plus loin que le bout du nez

Fin septembre, la vice-présidente de syndicom Bernadette Häfliger Berger a communiqué sa démission en tant que responsable de l’égalité. syndicom perd ainsi non seulement une juriste de qualité, mais aussi une syndicaliste engagée, déterminée et combative.

Bernadette Häfliger Berger a été engagée en 2009 comme nouvelle responsable du service juridique au Syndicat de la Communication. C’est avec beaucoup d’énergie et de compétence que Bernadette a amélioré et développé massivement les conseils juridiques à nos membres. Consciente du fait que les tâches du service juridique allaient bien au-delà des affaires juridiques, elle a donné à son travail une dimension politique claire : les droits des salarié·e·s dans ce pays doivent être défendus et respectés !

Dans le cadre de la fusion qui a donné naissance à syndicom, Bernadette a ensuite assumé un nouveau rôle important en tant que responsable de l’égalité et membre du comité directeur. Elle a continué à développer l’assistance juridique à un niveau élevé et créé parallèlement les différents groupes d’intérêt (GI) pour conférer au syndicat une nouvelle dynamique et un large ancrage auprès des jeunes, des femmes, des migrant·e·s, des indépendant·e·s et des retraité·e·s. Pour ce faire, elle a misé sur l’intégration systématique de la base syndicale et renforcé sa visibilité auprès de ces groupes cibles par des mesures et campagnes ciblées.

Au congrès de 2013 à Lausanne, Bernadette a finalement été élue vice-présidente de syndicom. Lors de son discours d’investiture, elle a montré où elle voulait mettre l’accent. Je cite volontiers quelques passages de son discours. Car les mots de Bernadette reflètent toute son énergie.

« Un syndicat combatif utilise toutes ses possibilités pour contribuer à rendre plus digne la vie des travailleuses et travailleurs. Pour cela, il faut voir plus loin que le bout de son nez. La lutte pour de meilleures conditions de travail ne peut pas se réduire à négocier de nouvelles conventions collectives de travail. »

« Nous sommes tout à fait capa­bles de convaincre les jeunes de notre travail. Nous devons aussi prioriser cet aspect ces prochaines années. Nous ne pouvons assurer un avenir prometteur à syndicom qu’en syndiquant et en fédérant les jeunes. »

Cet automne, Bernadette a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière et de quitter syndicom. Nous regrettons infiniment sa décision. Nous sommes toutefois convaincus que Bernadette poursuivra résolument son chemin tout en restant solidaire avec les membres de syndicom.

Nous remercions Bernadette de son formidable engagement comme vice-présidente, membre du comité directeur et responsable de l’égalité. Nous lui souhaitons plein succès et tout de bon.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter