Plus de temps, salaire et respect!

Nos revendications en faveur de l’égalité dans les branches TIC

Les femmes en Suisse exigent plus de temps, de salaire et de respect. Mais que veulent-elles dans les branches TIC? Nous leur avons posé la question et formulé avec nos membres des revendications pour l’égalité dans les branches TIC. Afin de réaliser l’égalité des femmes et des hommes, il faut des bases légales, mais aussi des engagements du côté des entreprises. Dans le cadre de notre travail de politique syndicale, ces revendications doivent donc contribuer à une réelle égalité entre les femmes et les hommes dans les branches et les entreprises TIC.

 

 

 

Ce que nous revendiquons

Plus de temps!

Les femmes travaillent souvent à temps partiel pour concilier les tâches ménagères et les obligations familiales (enfants, parents).

Nous exigeons:

  • Possibilité de réduire le taux d’occupation avec l’option de le réaugmenter.
  • Véritable modèle de temps partiel: pas de modèle artificiel, où le taux d’occupation est plus élevé que convenu.
  • Une réduction du temps de travail sans réduction correspondante du salaire.
  • Congé parental avec au moins 18 semaines de congé de maternité et au moins 4 semaines de congé de paternité.
  • Extension du droit à des absences payées.
  • Job sharing dans des postes de direction pour empêcher les effets négatifs de mauvaises opportunités de carrière liées au travail à temps partiel.

Plus de salaire!

L’écart salarial entre les femmes et les hommes s’élève toujours à env. 20% en Suisse.

Nous exigeons:

  • Plus de transparence: les entreprises doivent procéder à des contrôles salariaux annuels et prendre des mesures en cas d’inégalité.
  • Un système salarial transparent, qui se base sur des fonctions et empêche l’arbitraire.

Plus de respect!

Les femmes restent sous-représentées dans les branches TIC, ce qui alimente en outre la pénurie de main-d’œuvre spécialisée. En plus, nous ne tolérons pas le mobbing ni le harcèlement sexuel sur le lieu de travail.

Nous exigeons:

  • La création d’un fonds au niveau fédéral pour promouvoir les femmes dans les disciplines MINT.
  • Des programmes de promotion pour les femmes par les associations de branche et les entreprises.
  • La parité des organes de gestion dans les entreprises comme un objectif.
  • De faire appel aussi à des organismes externes, en plus du recours à des services de médiation internes.
  • D’organiser des workshops et formations sur la prévention.

syndicom s'engage avec vous pour de bonnes conditions de travail - ensemble nous sommes forts !

Adhérez maintenant

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter