Article

La pénurie de personnel spécialisé sert d’alibi à des externalisations à l’étranger motivées par les coûts

Avec l’ouverture d’un nouveau DevOps Center à Riga, Swisscom cherche à réparer les manquements du passé. Le syndicat syndicom y voit une étape apparemment inévitable pour Swisscom afin de garantir que l'entreprise puisse continuer à exister à long terme dans le domaine IT.. Les succursales à l’étranger ne doivent toutefois devenir en aucun cas le courant normal. syndicom exige de Swisscom une stratégie durable et donc des investissements concrets dans la place économique suisse pour garantir les emplois en Suisse.

[Translate to Français:] © Swisscom

L’entreprise de télécommunication Swisscom n’a pas réussi jusqu’à présent à consolider sa position dans le domaine IT en cette période de transformation. Les efforts visant à s’implanter sur un nouveau secteur d’activité et à développer une antenne solide avec les développements IT sont actuellement mis à mal. Construire un centre pour les talents informatiques à Riga semble donc être une étape visant à contrer d’un côté la pénurie de personnel spécialisé et de l’autre la pression des coûts. Il est néanmoins clair que l’entreprise est appelée à présenter une stratégie durable pour assumer sa responsabilité envers les employé-e-s et la place économique suisse.

Investir au lieu de se résigner

La mise en place de modèles commerciaux tels que Swisscom y aspire à Rotterdam et à Riga peut aussi entraîner la perte d’emplois en Suisse. En outre, le transfert du savoir s’avère difficile pour ces modèles. Quant à savoir si cette étape paiera pour l’entreprise, l’avenir nous le dira. Le credo d’une pénurie de personnel spécialisé non surmontable ne doit en outre pas servir d’alibi pour délocaliser des emplois à l’étranger. syndicom exige de Swisscom, tout comme des autres entreprises en Suisse, d’investir dans la place économique suisse. Cela inclut aussi la promotion des femmes dans les métiers MINT et des investissements dans la formation continue. Par ailleurs, les structures pour la formation du personnel spécialisé doivent être également encouragées. Les cantons sont ici appelés à tenir compte de cet état de fait et à empêcher des économies dans la formation.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter