Article

La pétition de syndicom préserve des places de travail chez Swisscom

Aujourd’hui, lors de sa conférence de presse sur le bilan, Swisscom a indiqué un léger recul de l´offre d´emplois en Suisse pour 2019. Cela démontre que la pétition adressée par syndicom au Conseil fédéral et au Parlement déploie ses effets, associée à une solide convention collective de travail (CCT). Cependant, une politique du personnel durable requiert aussi des conditions-cadres appropriées: les objectifs stratégiques assignés par le Conseil fédéral à Swisscom doivent être adaptés de manière à enrayer la réduction induite par la politique financière. La responsabilité du Conseil fédéral à cet égard reste entière.

© Swisscom

En septembre 2018, syndicom a déposé auprès du Conseil fédéral et du Parlement une pétition visant à stopper la suppression de personnel chez Swisscom. Plus de 4000 employé-e-s de Swisscom l’ont signée. La pétition exige que le Conseil fédéral adapte les objectifs stratégiques de Swisscom et réduise les attentes exagérées de plus-value et de bénéfice. La pétition porte déjà ses fruits dans la planification du personnel de Swisscom pour 2019. Les milieux politiques doivent à leur tour prendre les préoccupations des employés de Swisscom au sérieux.   

Une entreprise saine nécessite des employé-e-s motivés
Afin que Swisscom conserve son standard élevé de qualité – aussi exigé par la politique – et qu’elle puisse continuer à s’imposer comme un bon employeur sur le marché du travail, les attentes de bénéfices et de plus-value du Conseil fédéral doivent absolument être réduites. Une politique du personnel durable est indispensable à une entreprise innovante. La majorité bourgeoise de la Commission des transports et des télécommunication (CTT-N) a méconnu cette réalité lors de son premier examen du projet. Il appartient dès lors à la commission du Conseil des Etats et au Conseil fédéral d’en tenir compte.

La CCT introduit le droit à des jours de perfectionnement
En plus du droit à la non-joignabilité, le droit à cinq jours de perfectionnement a été ancré dans la nouvelle convention collective de travail (CCT) Swisscom 2018. Ainsi, Swisscom satisfait la revendication de syndicom de favoriser l’employabilité de ses collaboratrices et collaborateurs sur le marché du travail. Cette exigence est essentielle face à la numérisation croissante et à l’évolution constante des profils professionnels. La nouvelle CCT en tient compte. Dès lors, Swisscom est appelé à concrétiser le droit au perfectionnement.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter