Article

L’offre est prête, il suffit de s’annoncer

Les modalités pour la formation de base et le perfectionnement libre figurent dans la convention de perfectionnement signée entre Viscom et les syndicats syndicom et syna il y a un peu plus d’une année. L’offre de cours Helias de syndicom / syna, axée sur la pratique, est cofinancée par tous les employé·e·s. Qu’ils soient membres du syndicat ou non, ils ont le droit de fréquenter gratuitement ces cours en plus du congé de formation.

Hans Kern, secrétaire central à syndicom, est un vieux loup de la formation et du perfectionnement professionnels. En tant que responsable du programme de perfectionnement Helias, son message à tous les employé·e·s de l’industrie graphique soumis au CCT est simple : « L’offre est prête. Elle comprend des cours de perfectionnement d’un ou de plusieurs jours. Il suffit de s’annoncer. »

La palette de cours est large, principalement pour les employé·e·s du prépresse. On y trouve des cours pratiques sur Adobe Lightroom 5, une introduction à Typo3, de l’aide pour configurer des tablettes, des trucs pour Photoshop, des moyens interactifs pour élaborer des PDF et tout ce qu’il faut savoir sur les livres électroniques et les magazines numériques. Il y en a pour pratiquement tous les goûts. Mais les technologues en impression et les opérateurs de médias imprimés ont plus de difficultés à trouver un cours adéquat. Le cours prévu récemment sur le standard d’impression offset n’a pas eu lieu faute d’inscriptions suffisantes. Hans Kern : « C’est un véritable défi de proposer des cours aux technologues en impression et aux relieurs, car on ne peut quasiment pas se passer d’eux dans la production. Par le passé, nous avons déjà organisé des cours dans un centre de formation à Heidelberg, KBA ou Manroland. Mais seulement pour de petits groupes et à un prix par conséquent élevé. Pour les relieurs artisanaux, nous avons organisé des cours au Centro del bel libro. L’impression digitale figurait aussi au programme, mais la demande était trop faible. Nous envisageons néanmoins de remettre au programme le cours d’impression numérique. »

Réglé dans le CCT

Il est désormais possible de suivre un perfectionnement libre en dehors du congé de formation prévu dans le CCT (voir encadré). Hans Kern estime toutefois que cette possibilité, qui a été consignée dans une convention de perfectionnement conclue entre l’association patronale et les syndicats – en vigueur depuis le 1er janvier 2013 –, n’a pas été communiquée suffisamment clairement dans toutes les entreprises. La nouvelle convention permet à tous les employé·e·s soumis au CCT de fréquenter gratuitement un cours, car chaque employé-e verse 120 fr. par année pour le perfectionnement, qui lui sont déduits de son salaire. Ce montant est viré à l’office professionnel, qui le verse ensuite à syndicom, à titre d’organisateur des cours. Viscom attribue 200 fr. supplémentaires au financement des cours Helias par participant·e engagé·e dans une entreprise de Viscom.

Apprentissage à vie

Viscom, syndicom et syna sont d’avis que le perfectionnement constant est indispensable à la bonne qualité des produits et au développement personnel et professionnel des employé·e·s. C’est pourquoi ils proposent des programmes de formation aux personnes qualifiées soumises au CCT dans les entreprises membres de Viscom et dans les entreprises affiliées au CCT. La demande est forte et le bénéfice pratique tiré des programmes de formation a fait ses preuves. « Comme les cours s’adressent à des spécialistes qui travaillent tous déjà dans les matières enseignées, nous avons toujours eu pour objectif de proposer des intervenant·e·s issus de la pratique – des collègues de travail pour ainsi dire », explique Hans Kern. La fréquentation du cours est aussi ouverte aux chômeurs et chômeuses. Ils peuvent en faire la demande à l’ORP, qui prend aussi en charge les coûts.

Comment procéder ?

De nombreux employé·e·s savent à quel point il est important de se perfectionner dans leur environnement professionnel et ils prennent eux-mêmes les devants. Dans une PME, le mieux pour eux est d’en discuter avec le responsable du personnel, de l’informer du cours qu’ils souhaitent suivre et de demander le congé de formation payé auquel ils ont droit pour la durée du cours. « Cela fonctionne très bien et il y a rarement des discussions », explique Hans Kern. « La plupart des employeurs sont conscients de l’utilité pour l’entreprise d’avoir des employé·e·s qui approfondissent leur savoir. Ils envoient aussi de manière ciblée certains collaborateurs suivre des cours pour qu’ils comblent d’éventuelles lacunes relevées dans le cadre d’un entretien. »

Dans les plus grandes entreprises, c’est la commission d’entreprise qui règle les offres de perfectionnement. Ici aussi, les offres de cours possibles sont discutées avec les employé·e·s et déduites du congé de formation.

Rester à niveau

La technologie ne cesse de progresser et les cycles évolutifs deviennent toujours plus courts. Les spécialistes du prépresse sont les premiers à le ressentir. A chaque mise à jour de logiciel s’ajoutent de nouvelles possibilités de configurer plus efficacement les produits d’impression et de préparer les contenus interactifs et numériques. Le programme de perfectionnement Helias tient compte de ces changements et offre de nombreuses possibilités de perfectionnement aux spécialistes, notamment à ceux du prépresse, mais aussi aux spécialistes de l’impression et du traitement de l’impression. Le programme permet aux responsables d’entreprise de planifier à temps le perfectionnement de leurs employé·e·s et de convenir avec eux des cours les plus adaptés pour répondre aux défis permanents. Et il permet aux spécialistes de rester à la hauteur des défis technologiques.

Plus d’infos sur www.helias.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter